Symbolisme sylvestre et rapports d’altérité dans une danse rituelle totonaque

Translated title of the contribution: Forest symbolism and otherness in a Totonac ritual danse

Nicolas Ellison

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

En adoptant une perspective relationnelle à propos du symbolisme de la
danse rituelle Huehues – Sitkam pratiquée par les Indiens totonaques du
Mexique, cet article montre comment les représentations de la forêt évoquées
au cours de la danse permettent de comprendre l’assimilation des
métis aux esprits-ancêtres de la forêt. Ce faisant, mon propos est de suggérer
que, du point de vue cognitif, les danses religieuses ou rituelles ne
doivent pas être analysées essentiellement comme moyens de transmission
d’une vision du monde en tant que telle, mais qu’elles opèrent plutôt une
« éducation de l’attention » du public vers un nombre limité de relations
fondamentales. Dans le cas totonaque, ces relations se réfèrent certes à une
conception socio-cosmique du monde, mais leur sens, et avec lui le symbolisme
de la danse, est actualisé par les circonstances écologiques, économiques
et politiques présentes.
Original languageFrench
Pages (from-to)83-97
Number of pages15
JournalAnnales de la Fondation Fyssen
Volume22
Publication statusPublished - 2008

Fingerprint

symbolism
foreignness
religious behavior

Keywords

  • Cognition
  • Forest
  • Religious danse
  • Totonac
  • Mestizos

Cite this

Symbolisme sylvestre et rapports d’altérité dans une danse rituelle totonaque. / Ellison, Nicolas.

In: Annales de la Fondation Fyssen, Vol. 22, 2008, p. 83-97.

Research output: Contribution to journalArticle

@article{e343cfed7c5e4967b02fcf6e9b068c05,
title = "Symbolisme sylvestre et rapports d’alt{\'e}rit{\'e} dans une danse rituelle totonaque",
abstract = "En adoptant une perspective relationnelle {\`a} propos du symbolisme de ladanse rituelle Huehues – Sitkam pratiqu{\'e}e par les Indiens totonaques duMexique, cet article montre comment les repr{\'e}sentations de la for{\^e}t {\'e}voqu{\'e}esau cours de la danse permettent de comprendre l’assimilation desm{\'e}tis aux esprits-anc{\^e}tres de la for{\^e}t. Ce faisant, mon propos est de sugg{\'e}rerque, du point de vue cognitif, les danses religieuses ou rituelles nedoivent pas {\^e}tre analys{\'e}es essentiellement comme moyens de transmissiond’une vision du monde en tant que telle, mais qu’elles op{\`e}rent plut{\^o}t une« {\'e}ducation de l’attention » du public vers un nombre limit{\'e} de relationsfondamentales. Dans le cas totonaque, ces relations se r{\'e}f{\`e}rent certes {\`a} uneconception socio-cosmique du monde, mais leur sens, et avec lui le symbolismede la danse, est actualis{\'e} par les circonstances {\'e}cologiques, {\'e}conomiqueset politiques pr{\'e}sentes.",
keywords = "Cognition, Forest, Religious danse, Totonac, Mestizos",
author = "Nicolas Ellison",
year = "2008",
language = "French",
volume = "22",
pages = "83--97",
journal = "Annales de la Fondation Fyssen",
issn = "0980-157X",

}

TY - JOUR

T1 - Symbolisme sylvestre et rapports d’altérité dans une danse rituelle totonaque

AU - Ellison, Nicolas

PY - 2008

Y1 - 2008

N2 - En adoptant une perspective relationnelle à propos du symbolisme de ladanse rituelle Huehues – Sitkam pratiquée par les Indiens totonaques duMexique, cet article montre comment les représentations de la forêt évoquéesau cours de la danse permettent de comprendre l’assimilation desmétis aux esprits-ancêtres de la forêt. Ce faisant, mon propos est de suggérerque, du point de vue cognitif, les danses religieuses ou rituelles nedoivent pas être analysées essentiellement comme moyens de transmissiond’une vision du monde en tant que telle, mais qu’elles opèrent plutôt une« éducation de l’attention » du public vers un nombre limité de relationsfondamentales. Dans le cas totonaque, ces relations se réfèrent certes à uneconception socio-cosmique du monde, mais leur sens, et avec lui le symbolismede la danse, est actualisé par les circonstances écologiques, économiqueset politiques présentes.

AB - En adoptant une perspective relationnelle à propos du symbolisme de ladanse rituelle Huehues – Sitkam pratiquée par les Indiens totonaques duMexique, cet article montre comment les représentations de la forêt évoquéesau cours de la danse permettent de comprendre l’assimilation desmétis aux esprits-ancêtres de la forêt. Ce faisant, mon propos est de suggérerque, du point de vue cognitif, les danses religieuses ou rituelles nedoivent pas être analysées essentiellement comme moyens de transmissiond’une vision du monde en tant que telle, mais qu’elles opèrent plutôt une« éducation de l’attention » du public vers un nombre limité de relationsfondamentales. Dans le cas totonaque, ces relations se réfèrent certes à uneconception socio-cosmique du monde, mais leur sens, et avec lui le symbolismede la danse, est actualisé par les circonstances écologiques, économiqueset politiques présentes.

KW - Cognition

KW - Forest

KW - Religious danse

KW - Totonac

KW - Mestizos

M3 - Article

VL - 22

SP - 83

EP - 97

JO - Annales de la Fondation Fyssen

JF - Annales de la Fondation Fyssen

SN - 0980-157X

ER -