Les Mémoires d’Ancien Régime au carrefour des disciplines (autour de La Rochefoucauld)

Translated title of the contribution: Memoirs of the Ancien Régime at the crossroads of disciplines (around La Rochefoucauld)

Bruno Tribout*

*Corresponding author for this work

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

La nouvelle impulsion donnée par les disciplines littéraires à l’étude des Mémoires d’Ancien Régime dans les années 1970 a permis d’arracher un important corpus à une approche essentiellement documentaire, en stimulant une saisie rhétorique et esthétique des œuvres, fréquemment associée à la recherche d’une poétique des Mémoires. Parallèlement, prenant acte de la problématique définition, même a minima, d’une poétique susceptible d’inscrire pleinement les Mémoires dans un genre littéraire, la réflexion historienne n’a cessé d’interroger l’écriture et la publication de ces textes, notamment au point de vue de leurs fonctions sociales et politiques. En dépit de compartimentations disciplinaires moins étanches qu’auparavant, ces approches ont tendance à rester mutuellement exclusives, au risque de reconduire le récit originel qui a certes permis la renaissance critique de l’étude des Mémoires, mais qui finit par les enfermer dans une série de raisonnements contradictoires.
Original languageFrench
Pages (from-to)215-231
Number of pages17
JournalPoétique
Volume2019/2
Issue number186
DOIs
Publication statusPublished - 18 Nov 2019

Fingerprint

Memoir

Cite this

Les Mémoires d’Ancien Régime au carrefour des disciplines (autour de La Rochefoucauld). / Tribout, Bruno.

In: Poétique, Vol. 2019/2, No. 186, 18.11.2019, p. 215-231.

Research output: Contribution to journalArticle

@article{7b26d29276674eb39bae6e1eb5b4cab6,
title = "Les M{\'e}moires d’Ancien R{\'e}gime au carrefour des disciplines (autour de La Rochefoucauld)",
abstract = "La nouvelle impulsion donn{\'e}e par les disciplines litt{\'e}raires {\`a} l’{\'e}tude des M{\'e}moires d’Ancien R{\'e}gime dans les ann{\'e}es 1970 a permis d’arracher un important corpus {\`a} une approche essentiellement documentaire, en stimulant une saisie rh{\'e}torique et esth{\'e}tique des œuvres, fr{\'e}quemment associ{\'e}e {\`a} la recherche d’une po{\'e}tique des M{\'e}moires. Parall{\`e}lement, prenant acte de la probl{\'e}matique d{\'e}finition, m{\^e}me a minima, d’une po{\'e}tique susceptible d’inscrire pleinement les M{\'e}moires dans un genre litt{\'e}raire, la r{\'e}flexion historienne n’a cess{\'e} d’interroger l’{\'e}criture et la publication de ces textes, notamment au point de vue de leurs fonctions sociales et politiques. En d{\'e}pit de compartimentations disciplinaires moins {\'e}tanches qu’auparavant, ces approches ont tendance {\`a} rester mutuellement exclusives, au risque de reconduire le r{\'e}cit originel qui a certes permis la renaissance critique de l’{\'e}tude des M{\'e}moires, mais qui finit par les enfermer dans une s{\'e}rie de raisonnements contradictoires.",
author = "Bruno Tribout",
year = "2019",
month = "11",
day = "18",
doi = "10.3917/poeti.186.0215",
language = "French",
volume = "2019/2",
pages = "215--231",
journal = "Po{\'e}tique",
issn = "1245-1274",
number = "186",

}

TY - JOUR

T1 - Les Mémoires d’Ancien Régime au carrefour des disciplines (autour de La Rochefoucauld)

AU - Tribout, Bruno

PY - 2019/11/18

Y1 - 2019/11/18

N2 - La nouvelle impulsion donnée par les disciplines littéraires à l’étude des Mémoires d’Ancien Régime dans les années 1970 a permis d’arracher un important corpus à une approche essentiellement documentaire, en stimulant une saisie rhétorique et esthétique des œuvres, fréquemment associée à la recherche d’une poétique des Mémoires. Parallèlement, prenant acte de la problématique définition, même a minima, d’une poétique susceptible d’inscrire pleinement les Mémoires dans un genre littéraire, la réflexion historienne n’a cessé d’interroger l’écriture et la publication de ces textes, notamment au point de vue de leurs fonctions sociales et politiques. En dépit de compartimentations disciplinaires moins étanches qu’auparavant, ces approches ont tendance à rester mutuellement exclusives, au risque de reconduire le récit originel qui a certes permis la renaissance critique de l’étude des Mémoires, mais qui finit par les enfermer dans une série de raisonnements contradictoires.

AB - La nouvelle impulsion donnée par les disciplines littéraires à l’étude des Mémoires d’Ancien Régime dans les années 1970 a permis d’arracher un important corpus à une approche essentiellement documentaire, en stimulant une saisie rhétorique et esthétique des œuvres, fréquemment associée à la recherche d’une poétique des Mémoires. Parallèlement, prenant acte de la problématique définition, même a minima, d’une poétique susceptible d’inscrire pleinement les Mémoires dans un genre littéraire, la réflexion historienne n’a cessé d’interroger l’écriture et la publication de ces textes, notamment au point de vue de leurs fonctions sociales et politiques. En dépit de compartimentations disciplinaires moins étanches qu’auparavant, ces approches ont tendance à rester mutuellement exclusives, au risque de reconduire le récit originel qui a certes permis la renaissance critique de l’étude des Mémoires, mais qui finit par les enfermer dans une série de raisonnements contradictoires.

U2 - 10.3917/poeti.186.0215

DO - 10.3917/poeti.186.0215

M3 - Article

VL - 2019/2

SP - 215

EP - 231

JO - Poétique

JF - Poétique

SN - 1245-1274

IS - 186

ER -